Mon parcours en quelques maux  

J'ai 20 ans lorsque j'apprends que j'ai un cancer très agressif. La tache noire qui est apparue au-dessus de mon sourcil est un Mélanome malin de niveau deux.

Le plus étonnant dans l’histoire est ma réaction à l’annonce de cette nouvelle : je me sens soulagée ! Eh oui, j’ai un cancer potentiellement fatal et donc un droit à l’échec. Étudiante à Sciences Po, je vais pouvoir me mettre moins de pression…

Ce cancer m’offre une porte de sortie honorable.

 

Normal donc qu’il revienne après les deux premières opérations. Normal aussi que je questionne l’utilité d’une troisième opération. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, je ne vois vraiment pas pourquoi cette opération viendrait à bout du problème.

 

Mon raisonnement n’est pas du tout du goût des médecins qui n’ont de cesse de me répéter que j’ai une bombe atomique au-dessus de l’œil, qu’à 20 ans, un cancer se propage à une vitesse effrayante, qu’il peut gagner l’œil puis le cerveau…

Mais je ne peux m’empêcher de penser qu'une partie de moi a pu vouloir ce cancer, voire le créer. Si je parviens à comprendre ce qui, en moi, a pu désirer cette maladie, je dois pouvoir trouver le chemin de la guérison.

Diplôme en poche, je décide de prendre le large et partir à la recherche de ce qui a déclenché ce processus.

S’ensuivent douze années de quête, de l’Angleterre à l'Inde en passant par l’Allemagne et l’Italie. De cliniques en ashrams, j’ai la chance de rencontrer des personnes extraordinaires qui me transmettent des savoirs et me sont d’une aide précieuse puisque la tache sombre au-dessus du sourcil finit par disparaître.

Onze ans plus tard, une toux persistante m’oblige à consulter. Les examens révèlent que j'ai des métastases au poumon. Pour moi, cette récidive est le signe que le travail entrepris n’est pas terminé, qu’il me faut aller plus en profondeur. Les mauvaises habitudes ont la vie dure et il va me falloir être tenace et motivée pour m’en débarrasser. Mon premier cancer m’a montré la voie, mais il me faut en affronter un deuxième pour véritablement prendre les mesures qui s’imposent et mettre en place une vigilance au quotidien, afin de traquer les ruses de mon Ego, réparer mes vieilles blessures, me débarrasser de mes vieilles croyances et mettre en place une hygiène de vie permettant à mon corps de se régénérer.

Mission réussie car j'ai maintenant 53 ans et je suis en pleine forme !

Faisant mienne la devise de Juvénal "un esprit sain dans un corps sain", il me tient à cœur aujourd’hui d’aider les autres à se prendre en main pour rester en bonne santé ou la retrouver s’ils l’ont perdue.

C’est dans cette optique que j’organise des séjours durant lesquels je partage des outils simples à mettre en place au quotidien pour nous observer et transformer ce qui nous empêche de vivre une vie épanouie.

Les

enseignements

reçus

{

  • Yoga (depuis l’âge de 12 ans)

  • Méditation depuis mes années en Inde jusqu’à aujourd’hui

  • Qi Gong

  • Coaching (formation chez Coaching Square, Bruxelles et à l’Institut Repère, Paris)

  • Maitrise en PNL ( Programmation Neuro Linguistique)

  • Reiki

  • Réflexologie

  • Radionique

Séjours Odonates
un esprit sain dans un corps sain
06 21 29 10 59
anneborganetti@sejours-odonates.com 
mentions légales
  • Facebook - Black Circle
Séjours Odonates